Renouvellement technologique

La Fédération Calcul Canada a conduit l’un des plus grands renouvellements technologiques de l’histoire du pays afin d’assurer le maintien du financement de la plateforme nationale de CIP.


Au cours des dernières années, la Fédération Calcul Canada (FCC), qui fournit la plateforme nationale de calcul informatique de pointe (CIP) aux chercheurs à travers le pays, a conduit l’un des plus grands renouvellements technologiques de l’histoire du pays afin d’assurer le soutien et le maintien du financement de la plateforme nationale de CIP. Entre 2015 et 2018, la FCC a utilisé les fonds de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) afin de remplacer les systèmes vieillissants par cinq nouveaux, ce qui a permis de regrouper les ressources et de centraliser les services. 

La plateforme nationale de CIP en chiffres (2019 à 2020)
  • 15 994 comptes actifs  
  • 4 442 professeures et professeurs 
  • 3 379 institutions provenant de 113 pays
  • 2 671 collaborations industrielles de R et D
  • 8 306 publications
  • 705 essaimages
  • 405 brevets  

Vision 

La science canadienne a bénéficié et bénéficiera de ressources et de compétences modernes et de calibre mondial en calcul informatique de pointe. En coopérant avec des organismes financés par le gouvernement ainsi qu’avec des fournisseurs d’infrastructures de recherche numérique, nous fournissons les systèmes les plus évolués et intégrés afin de soutenir le cycle de recherche de données, ce qui permet aux chercheurs et à leurs partenaires industriels d’être des compétiteurs à l’échelle mondiale.

Le renouvellement d’un écosystème de pointe

En 2015, notre écosystème comprenait 27 centres de données, 50 systèmes, 200 000 noyaux, 2 pétaflops (la capacité d’un ordinateur à effectuer plus d’un quatrillion d’opérations en virgule flottante par seconde) et 20 pétaoctets. Aujourd’hui, l’écosystème comprend cinq systèmes nationaux, 284 322 noyaux et 348 pétaflops ,et  il est opéré par plus de 200 experts afin de répondre aux besoins des chercheurs canadiens en mettant à leur disposition une infrastructure de CIP et des services de calibre mondial. 

Les ressources en CIP mises à la disposition des chercheurs comprennent 238 144 GPU, 2 706 CPU et 43 472 vCPU (ou CPU infonuagique).

Pour plus de renseignements, consultez les ressources disponibles.

Apprenez-en davantage sur la plateforme nationale de CIP dans cette vidéo de présentation.

De nouveaux systèmes nationaux

Au terme d’un concours national, quatre nouveaux sites nationaux ont été choisis pour abriter quatre nouveaux systèmes, à savoir Arbutus (Université de Victoria), Cedar (Université Simon Fraser), Graham (Université de Waterloo) et Niagara (Université de Toronto). Le système Béluga (Université McGill et Calcul Québec) s’est joint à eux par la suite pour un total de cinq systèmes nationaux. 

Dans le cadre de la stratégie nationale d’infrastructure de recherche numérique (IRN), 50 millions de dollars ont été consacrés à l’expansion immédiate de la capacité de CIP dans les cinq lieux d’accueil nationaux actuels. Cette expansion de la capacité s’est terminée le 31 mars 2020. Pour plus de renseignements sur la stratégie d’IRN et sur les plans de la plateforme de CIP, visitez cette page.

Pour plus de renseignements techniques sur chaque système, visitez cette page.

Plus de renseignements 

Pour plus de renseignements sur le processus de renouvellement technologique, visitez notre page de publications.